Mode «Afro» ; L’imposture à fric pas très chic!!!

La mode Afro ethnique dont on penserait qu’elle défend d’abord ceux qui vivent et travaillent en Afrique s’avère être surtout une affaire à fric opportuniste pour une minorité visible qui s’accapare l’identité Africaine. La mode «Afro» est trop souvent dans les mains d’une diaspora bicéphale, fils d’émigrants ou d’une élite qui a grandit «Là bas» et qui s’accapare la visibilité de l’identité Africaine pour profiter des marchés «Afro» en occident.

Le problème c’est : Pour nous Africains qui vivons et travaillons en Afrique quelles sont les retombées.… La réponse : Quasiment nul, à part la charité habituel d’ONG monté pour la circonstance et la bonne conscience.

Les leaders de ce marché ont porte ouverte chez des médias occidentaux dont une seul ligne de notre existence dans leur revue serait pour nous comme le Saint Graal..

Pour quelles raisons nous qui vivons en Afrique doit t-on travailler dix fois plus qu’eux pour promouvoir les créateurs artisans Africains pour qu’ils accèdent au marché internationaux avec des produits et de la main d’œuvre Africaine pendant que ces faux «Afro» déclarent tranquillement et sans aucune honte «Je dessine les modèles, et nous les faisons fabriquer dans plusieurs ateliers parisiens, notamment à Château Rouge. Nous achetons aussi les tissus dans les boutiques du quartier, car ça fait partie de notre identité. Cela limite naturellement les stocks et nous produisons en série limitée. » ou d’autres affichent sur leur site « Des chaussures éthiques fabriquées en Afrique selon un schéma de commerce équitable valorisant les savoir-faire africains comme le tissu wax avec la volonté .. » Alors qu’en faite elles sont Fabriqué en Tunisie mais pour une société Parisienne avec des actionnaires Français qui n’a d’Africain que le nom pourtant politique de Panafrica.

Ils osent tout et ils ont raison ça marche… !

On est pas jaloux, on souhaite même qu’ils viennent s’installer au pays pour faire profiter le pays de leurs richesses et qu’ils dépensent leurs millions ici en Afrique plutôt que dans les lieux branchés de Paris. On souhaite qu’ils redeviennent Africains ainsi que leurs produits.

On est pas jaloux, on a juste l’impression d’être pillé par ces nouveaux « Oncle Tom », qui viennent, flairer les tendances qui pourraient marcher « la bas » dans la musique, la mode, les arts plastiques, se les approprient et font leur beurre avec sans rien redonner en retour, c’est ça qui nous énervent.

Si vous vous voulez mettre fin à la misérable émigration que subissent les peuples Africains, il faut qu’entre autres choses que la richesse crée par les produits Afro soit crée et dépenser en Afrique ..

Africain c’est pas une mode, c’est un esprit,une conscience, c’est ce qu’incarne Néoafrica

C’est pour cela que nous soutenons le Label « origineafrique.fr » Crée par GestacomwebTogo

Neofrica, opère à partir de Lomé au Togo et chez nous l’éthique et le commerce  équitable sont nativement un engagement fort, on privilégie les circuits courts en s’adressant aux artisans Africains et non à des revendeurs, nous sommes les seuls à avoir monté un réseau d’animateurs qui sillonnent les différents pays d’Afrique pour recruter, former, sensibiliser les artisans au commerce équitable Déjà présent en Cote d’Ivoire, au Ghana et au Bénin. Nous cherchons actuellement des animateurs au Burkina, au Mali et en Guinée. Nous avons établit une charte sur laquelle neoafrica.fr et ses artisans s’engagent. Pour nos artisans Africains le commerce équitable est une alternative au commerce mondial dominant.

Nous leur offrons sur notre marketplace aux standards internationaux, une boutique qui leur permet très facilement de vendre à partir de l’Afrique au reste du monde !

Nous travaillons pour pouvoir vivre en Afrique, vous trouverez sur notre site et dans notre blog la confirmation du sérieux et de la qualité de nos engagements.

Alors, engagez vous pour l’Afrique, Demander le Label «Origine Afrique».

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous et profitez des offres exceptionelles

I agree to have my personal information transfered to [neoafrica] ( more information )

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *